Accueil » Makassi Keita “quand la passion vous conduit à l’ambition” : les mots d’une autodidacte de la mode – Makakreation

Makassi Keita “quand la passion vous conduit à l’ambition” : les mots d’une autodidacte de la mode – Makakreation

by Déborah DJEMA

1. J’ai tout appris seule en regardant des tutoriels sur internet

Découvrons Makassi, designer autodidacte qui a commencé à manipuler une machine à coudre dans son salon. « C’est mon amour pour la mode et cette envie de rendre les personnes belles à travers des confections faits main qui m’’ont conduits à là je suis aujourd’hui ».

En effet, Makassi à son actif, plusieurs créations en wax et en d’autres tissus imprimés portés lors des cérémonies et défilés de mode. 

2. Makassi, femme multi passionnée

Je ne me contente pas uniquement de confectionner les tenues. En plus de cela, j’accessoirise chaque modèle. Certaines de mes clientes et partenaires n’hésite pas à me consulter lors de l’agencement des pièces de créations de mode.  

3. Qu’est-ce qui fait ta force et te rend si proche des personnes avec qui tu travailles ?

Je dirais le fait d’être une professionnelle de la santé me rend proche des gens. Je suis avenante et très l’écoute de mes clients. J’ai plusieurs exemples à vous partager. Il y a des personnes qui me contacte sans avoir une idée prérequis sur le modèle qu’ils aimeraient avoir, moi pour les amener à se faire un dessin du moins à l’imaginer, ce je fais c’est de leur demander quelques photos d’eux habillés ou leur compte Instagram pour ceux qui en ont. Cela étant, je regarde et j’ai une idée sur la morphologie et les goûts de ceux-ci. Par la suite je leur fais quelques propositions, de tissus, de formes et d’accessoires. Jusqu’ici cette méthode a toujours marché pour moi. 

En novembre 2022, j’ai confectionné une robe en moins de sept heures de temps. Dans ces sept heures, pour être précise voici quelques détails :

  • J’ai fait le choix du tissu en fonction de la carnation du mannequin
  • J’ai fait les découpes + les patrons
  • J’ai commencé la confection sans même voir le mannequin

A son arrivée à 12h, j’étais en train de faire les finitions. J’ai commencé à 7h00 du matin et à son arrivée nous avons uniquement ajusté les bras et les hanches.

4. Comment est-ce que tu réussis à avoir ces différentes collaborations ? 

Je suis très patiente et comme je l’ai dit ci-dessus, je suis à l’écoute. Ces des différentes qualités attirent des personnes vers moi. Je n’hésite pas à aller dedans différents salons organisés en région d’Ile-de-France où je réside actuellement. Paris étant la capitale de la mode, nous avons plusieurs évènements sous différentes formes qui s’y passent. N’hésitez pas à venir, vous allez me croiser dans l’un d’eux surement. 

J’utilise principalement Instagram et WhatsApp pour ma partie business et visibilité. Je tends également à m’étendre et me constitué une équipe. Pour l’instant j’ai différents partenaires dont BFB Agency qui est une agence de mannequinat qui compte des modèles aillant différents profils. Ce qui me permet à travers Makassi Kréations de mettre avant mes différentes créations.

5. Quels moments sont les plus marquants depuis le début de cette aventure ?

Ce qui me marque à chaque défilés et expositions, c’est l’engouement des gens lorsqu’ils voient mes créations de loin et se rapproche avec les yeux qui brillent. Je me sens vraiment honorée et touchée par toute cette attention. Ils ne s’arrêtent pas juste pour regarder, les femmes surtout veulent essayer et savoir qui est la personne derrière la marque. Je prends du temps avec chaque personne qui s’arrête sur mon stand. Tout le monde est surpris quand je leur dis que je suis autodidacte, les gens s’attachent encore plus à la marque. 

Cela dit, mon parcours d’autodidacte est un élément qui fait la particularité de Makassi Keita. Je privilégie le marketing de proximité.

You may also like